Nova-tm.fr » Maison/Entretien » Quel prix pour quelle dimension d’ascenseur privatif ?

Un ascenseur privatif est un élément important qui vient en aide à la bonne circulation d’une personne en perte d’autonomie ou à mobilité réduite ! Quelle dimension et quel prix pour un ascenseur privatif ? La réponse dans le guide suivant.

Quelles sont les dimensions idéales pour un ascenseur privatif ?

Les dimensions minimales d’un ascenseur privatif en intérieur de la cabine sont de 1000 x 1300 mm pour ce qui est de largeur et profondeur, une dimension idéale pour permettre à une personne en fauteuil roulant et son accompagnateur de passer et de 1200 x 1500 mm pour la maximale, et en ce qui concerne la hauteur elle est dans une norme de 2 mètre pour une hauteur sous plafond de 2,5 m.

Toutefois des mesures standards sont proposées sur le marché par les concepteurs d’ascenseurs privatifs qui sont :

  • 700 x 700 mm ;
  • 800 x 800 mm ;
  • 800 x 1300 mm ;
  • 1000 x 1300 mm ;
  • 1100 x 1400 mm.

Les dimensions sont à choisir en fonction de la configuration  des lieux mais aussi de vos besoins.

Quel est le coût d’un ascenseur privatif ?

Côté prix, le coût d’un ascenseur privatif diffère en premier temps en fonction du modèle du produit de ce fait :

Il faut compter entre 14 000 à 20 000 € pour un ascenseur privatif autoportant pour deux niveaux, à raison de 3000 € en plus pour chaque étage supplémentaire.

de 13 000 € à 20 000 € pour un ascenseur privatif à gaine, en plus de 3000 € de plus pour chaque niveau supplémentaire.

Un autre élément entre notamment en vigueur dans la définition du prix d’un ascenseur privatif, qui est le coût de l’entretien ! En effet, comme tout appareil de ce type, vous devez veiller à son bon fonctionnement et ceci pour 100 € minimum à 300 voire 400 € pour un contrat annuel.

Aides au financement d’un ascenseur privatif

Il est important toutefois de vous faire savoir, que dans le cadre de l’installation d’un ascenseur privatif, pour faciliter la circulation d’une personne à mobilité réduite, des aides et subventions peuvent vous aider dans le financement notamment :

  • Le crédit d’impôt : en effet, vous ouvrez droit à un crédit d’impôt sur un taux de 25 % sur un seuil de 5000 € pour une personne seule et 10 000 € pour un couple.
    une TVA à 5,5 % est aussi de mise.

En outre, d’autres subventions aussi viennent en aide aux personnes à mobilité réduite ou en perte d’autonomie comme :

  • ANAH “Agence National d’Habitation” ;
  • APA “Allocation Personnalisée d’Autonomie” ;
  • la sécurité sociale ;
  • la mutuelle ;
  • CCAS « Centre Communal d’Action Sociale » ;
  • MDPH « Maison Départementale des Personnes  âgées » ;
  • les caisses des retraites, les collectivités territoriales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*