Vie pratiqueComment utiliser les cadrans de radiesthésie ?

Comment utiliser les cadrans de radiesthésie ?

De nombreuses raisons poussent les gens à consulter un voyant. Le développement de cette pratique devient monnaie courante dans de nombreux pays. Chacun peut y trouver son compte car une multitude de types de voyances existent : la cartomancie, l’utilisation de la boule de cristal, la médiumnité, etc. La radiesthésie est aussi une forme de voyance, encore peu connue, qui est utilisée pour répondre à de nombreuses préoccupations. Cette pratique utilise des outils appelés cadrans ou planches.

Vous voulez pratiquer la radiesthésie et vous vous demandez sans doute comment utiliser ces planches. Il existe un grand nombre de planches et il peut être facile de se perdre dans leur utilisation.

Qu’est-ce que c’est la radiesthésie ?

Le mot « radiesthésie » vient du mot latin « radi » qui veut dire « faisceaux de lumière » ou « rayonnement », et « aesthesia » qui signifie « perception sensorielle ». Il peut donc être étymologiquement défini comme la perception du rayonnement à l’aide des sens.

Plus simplement, la radiesthésie est une science qui permet d’accéder à des informations concernant une personne ou d’autres éléments de son environnement, qu’ils soient animés ou pas, en utilisant les vibrations qui émanent du corps de cette personne. Pour y arriver, il est nécessaire d’établir des liens entre les champs énergétiques de cette personne et les éléments en question.

Pour arriver à parfaitement utiliser les vibrations du corps humain, le praticien radiesthésiste a besoin d’utiliser des éléments bien précis. Ces outils lui permettent de libérer toute sa puissance intuitive, sa clairvoyance, etc. Il peut s’agir du corps humain, de ses mains, de la tige, du pendule, de l’antenne de Lecher, ou de planches encore appelés cadrans.

Le cadran de radiesthésie : qu’est-ce que c’est ?

Le cadran ou planche est l’outil le plus utilisé en radiesthésie. Souvent, il est dessiné en forme de demi-cercle et possède des inscriptions comme des dessins, des chiffres, des lettres, etc. Il s’agit plus précisément d’une alternative au pendule, outil de base d’un praticien en radiesthésie. Le pendule permet uniquement de donner des réponses de type « oui », « non » ou « peut-être ». Le cadran peut, quant à lui répondre à des questions plus ouvertes. Il permet donc de poser des questions plus précises et détaillées.

Comment fonctionnent les cadrans de radiesthésie ?

Pour commencer une consultation, vous devez placer votre planche devant l’opérateur à la position zéro. En posant une question bien précise, le pendule va lui-même indiquer une direction qui peut être clairement celle d’une inscription sur le cadran. Dans ce cas, il s’agit de la meilleure réponse à votre question et le pendule s’arrête.

Ce déplacement du pendule est dû aux vibrations et aux suggestions qui émanent de la personne qui pose la question. Il est donc important d’être en parfaite harmonie énergétique avec le client et les éléments sur lesquels porte sa préoccupation. Deux techniques peuvent être utilisées pour le cadran de radiesthésie.

La première technique consiste à poser votre cadran sur une surface plate et à balancer votre pendule du haut vers le bas, tout en vous posant la question qui demande réponse. Le mouvement imprimé au pendule va continuer jusqu’à ce qu’il s’arrête sur la case qui correspond le mieux à la réponse cherchée.

La seconde technique consiste à utiliser votre index, les inscriptions de votre cadran et la fonction de base du pendule. Plus précisément, il s’agit pour vous de déplacer votre index sur chacune des inscriptions de votre cadran, ayant pleinement conscience de ce qu’elle signifie. Entre-temps, le pendule est laissé en mouvement libre. Son rôle sera de vous indiquer une réponse « oui » ou « non » à chaque inscription que vous pointez. L’inscription qui aura une réponse « oui » sera la réponse à la préoccupation du client.

Quels sont les différents types de cadrans qui existent ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses planches qui permettent de pratiquer la radiesthésie. Nous présentons ici les 3 plus connus.

Le cadran de Bovis

Encore appelé diamètre de Bovis et inventé en 1990, ce cadran est le plus connu et le plus utilisé en radiesthésie. L’objectif d’une telle planche est de mesurer l’énergie vitale d’une personne ou d’un organisme. Le cadran peut se présenter sous forme de règle et peut être utilisé en science thérapeutique.

L’échelle de Bovis comporte des graduations allant de 0 à 18000 Unités de Bovis (UB). La puissance des vibrations est alors divisée en 3 niveaux :

  • le premier niveau prend des valeurs de 0 à 10000 UB et correspond au monde physique ;
  • le second niveau a des valeurs allant de 10000 à 14000 UB et correspond au monde énergétique ;
  • pour des valeurs supérieures à 14000 UB, il s’agit du monde spirituel.

Pour mettre en place son cadran, Bovis a utilisé des fruits. Il plaça des fruits à l’extrémité du diamètre et avança son pendule au-dessus de ce dernier jusqu’à ce qu’il se mette en mouvement. Pour des fruits séchés ou pourris, il obtint des valeurs proches de 0. Mais pour des fruits fraîchement cueillis, la puissance des vibrations tournait autour de 8000 UB. C’est ainsi qu’il a défini son échelle et son unité de mesure.

La planche avec les chiffres et l’alphabet

La planche qui comporte des inscriptions de chiffres et de lettres de l’alphabet est la plus répandue dans le monde de la radiesthésie. Cette planche permet de composer des phrases avec des chiffres et des lettres pour répondre aux préoccupations du client. Pour l’utiliser, il faut poser des questions bien précises et claires devant le cadran.

La planche de géobiologie

La planche de géobiologie est également utilisée en radiesthésie. On l’utilise pour détecter la présence de métaux et d’éléments géologiques dans le sol. Cette planche se base donc sur les ondes électromagnétiques émises. Son cadran est gradué de 0 à 10 GHz, des ondes du courant électrique à la radioactivité. Il est plus utilisé pour déterminer les lieux avantageux pour une activité, ceux qui doivent être évités et ceux qui doivent être aménagés.

Quelles précautions prendre avant d’utiliser un cadran en radiesthésie ?

Pour bien utiliser votre cadran afin de bien pratiquer la radiesthésie, il est important que vous fassiez attention à un certain nombre de points.

  • Commencez à faire attention au pendule et au cadran que vous choisissez pour votre consultation. Il faut qu’ils soient à même de répondre aux préoccupations du client.
  • Pour un début, achetez et utilisez un seul cadran.
  • Si les cadrans existants ne vous conviennent pas, créez-en un qui vous corresponde parfaitement.
  • Avant chaque séance, soyez détendu, concentré et surtout neutre.
  • Si cela ne marche pas la première fois, réessayez. Comme beaucoup de thérapies, la radiesthésie s’apprend et se perfectionne avec le temps et la pratique.

La radiesthésie est un type de voyance qui permet d’utiliser les ondes vibratoires émises par une personne ou les éléments qui l’entourent pour répondre à sa préoccupation. Pour y arriver, les pratiquants utilisent un outil appelé cadran ou planche. Ce dernier s’utilise avec un pendule qui se met en mouvement et qui indique une inscription sur le cadran grâce aux ondes perçues. L’inscription du cadran indiqué correspond donc à la réponse cherchée.